La Hestre – 08.12.18
Marché de Noël au CRIE
Lire plus...
Modave – 15.12.18
Exposition de Noël
Lire plus...

Parc du Château de Pitet

Au sud de Fallais, Pitet est un ensemble paysager remarquable : la butte Saint-Sauveur, le méandre de la Mehaigne, le château, le parc, la charmille, la forge et le Jardin des Plantes. Ancien domaine de l’abbaye de Sclayn, Pitet passa entre les mains de différentes familles, qui n’étaient pas seigneurs de Pitet, lequel dépendait directement du prince-évêque et de la cour de justice de Wanze. Le domaine fût rattaché à Fallais à la Révolution française. François Gaspard de Donnéa, maître des forges, en devient propriétaire par héritage en 1756. Il est le grand-père de Charles de Donnéa qui aménagea le château et ses alentours au 19ème siècle et arrière-arrière-grand-père d’Alice, philanthrope qui a donné son nom à une rue de l’entité en 1933. La ferme-château est composée du porche-colombier, d’un logis du 18ème siècle de style architectural classique, d’une imposante grange et des étables des 17ème et 18ème siècles, disposés autour d’une cour rectangulaire. Percée de grandes fenêtres aux châssis d’origine, la façade sud du château dont la partie centrale, légèrement en ressaut, comprend un fronton triangulaire, est orientée vers un parc aménagé à la française: étang rectangulaire, haies de charme et taxus en topiaires. Le parc agrémenté d’arbres centenaires, comprend notamment une ancienne bergerie et une tour du 17ème siècle construites de moellons de grès et de calcaire. Une charmille aujourd’hui classée, offrait une promenade ombragée aux occupants du domaine. Une glacière de type anglaise a été aménagée à proximité de la Mehaigne au 19ème siècle par Charles de Donnéa. La forge de 1749, classée, abrite encore aujourd’hui un travail de forgeron daté de 1755, destiné à entretenir les fers des animaux de trait. L’exceptionnel Jardin des Plantes patrimoniales ceinturé d’un haut mur en brique (1860-1870) est géré par le Parc Naturel des Vallées de la Burdinale et de la Mehaigne. Organisé en parcours systématique et thématique, il comprend plus de 300 plantes herbacées communes dans nos régions, présentant un caractère utilitaire.