Seneffe – 01.05.19
Exposition de plein air: Codes et couleurs
Lire plus...
Seneffe – 14.05.19
Exposition temporaire au Musée
Lire plus...

Parc Bivort (Jumet)


Le parc en quelques mots

Parc urbain d'inspiration anglaise, aménagé à la fin du 19ème siècle selon les souhaits de Henry-Joseph Bivort, maître-verrier, pour agrémenter sa demeure, aujourd'hui disparue.

Le parc Bivort compte 10 arbres classés remarquables.


Type de jardin

À l'anglaise

Superficie

7 ha
Jardin public Jardin public

Propriété de la Région wallonne, le parc Bivort tient son nom de la société des verreries Bennert et Bivort. Il répond à des règles paysagères très anglaises. Une pièce d'eau en forme de goutte orne le centre du site où poussent de nombreuses essences rares et répertoriées comme remarquables. La parure panachée d'un érable blanc (Acer platanoïdes "leopoldii") se détache des autres végétaux. Un autre érable argenté (Acer saccharinum) se classe parmi les trois plus beaux sujets de Belgique avec son tronc de 5,25 m de circonférence. Le thuya géant (Thuya plicata), quant à lui, déploie sa ramure en forme de candélabre. Le parc a été aménagé autour du château que Clément Bivort, maître verrier, s'était fait construire en 1870. Si le parc est resté inchangé depuis cette époque, le château lui à été rasé en 1988. L'entrée principale, rue Wattelar, est ornée d'une belle grille en fer forgé dont le fronton est marqué aux initiales H.J.B. (Henry-Joseph Bivort). Une longue promenade vallonnée contourne des pelouses plantées de beaux grands sujets isolés ou en groupes, dont la majorité sont aujourd'hui centenaires. Ce sont des statues en ciment, moulages de statues antiques datant de la création du parc. Parfaitement entretenu et géré par la Région wallonne, ce parc constitue un élément vert de grande qualité et accessible au public. Autres arbres remarquables : Un marronnier à fleurs doubles (AEsculus hippocastanum 'Baumanii'); au nord, un érable plane (Acer platanoïdes 'Dissectum') un chêne sessile (Quercus petræa 'Mespilifolia');. un hêtre pourpre (Fagus sylvatica 'Atropurpurea'), un hêtre pleureur (Fagus sylvatica 'Pendula'), un frêne (Fraxinus excelsior 'Angustifolia'), un frêne d'Amérique (Fraxinus americana), un févier à trois épines (Gleditsia triacanthos), un arbre aux quarante écus (Ginkgo biloba).


Gestion environnementale

Une gestion raisonnée et écologique est appliquée pour l'entretien du parc. Les pesticides y sont bannis depuis 2011 et les techniques alternatives de jardinage sont mises en œuvre sur base des principes de la gestion différenciée des espaces verts.