Seneffe – 01.12.21
Immersion#Collection(s)#Seneffe
Lire plus...
La Hestre – 11.12.21
Marché de Noël au CRIE de Mariemont
Lire plus...
La Hestre – 12.12.21
Visite gratuite générale du Parc de Mariemont
Lire plus...
La Hestre – 18.12.21
Visite gratuite du Parc de Mariemont "Les arbres et la mythologie"
Lire plus...

Newsletter n°12-Actualités de l'association et du secteur des parcs et jardins

Les actualités de l'association et du secteur des parcs et jardins

Retour sur nos évènements d’octobre

Durant le mois d’octobre, nous avons réalisé trois événements :

La présentation du label Jardin Remarquable au château de Jehay le 07 octobre. Cette matinée avait pour objectif de mettre à l’honneur les parcs nouvellement labellisés. Après une visite du parc, une représentation du spectacle “Il faut cultiver son jardin", de Valéry Bendjilali et Christian Dalimier, a eu lieu dans le potager du parc. 

La formation sur l’accessibilité des parcs aux PMR le 14 octobre par l’asbl Plain Pied. L’occasion de redéfinir qui est considérée comme personne à mobilité réduite et de parcourir les aménagements nécessaires pour leur faciliter l’accès. Cette formation s’est terminée par une mise en situation (en se déplaçant en chaise roulante ou en se mettant dans la peau d’un non ou malvoyant) qui est très utile et instructive afin de bien comprendre les contraintes et les difficultés rencontrées par la PMR. 

 

Enfin, le 19 octobre, nous avons organisé la visite du projet WASABI à la faculté universitaire de Gembloux. Wasabi (plateforme WAllonne de Systèmes innovants en Agriculture et BIodiversité urbaine) est une plateforme d'enseignement et de recherche en agriculture urbaine et biodiversité urbaine et péri-urbaine. 

Un groupe d’étudiants et de doctorants de la faculté ont guidé une quinzaine de vistieurs à travers les diverses installations : nouvelles serres d’expérimentation, le PAFF Box qui est un système d’aquaponie (culture de poissons associée à une culture de plantes hors-sol), le projet OptiBiomasse pour optimiser à l’échelle semi-industrielle la production de biomasse horticole (chanvre, euphorbe), un potager où sont étudiés les différents technique de permaculture ….

Bref, autant de projets pour tenter de répondre aux défis posés par une population de plus en plus urbaine et des espaces cultivables réduits. 

Pour en savoir plus : https://www.gembloux.uliege.be/cms/c_5038549/fr/gembloux-agriculture-urbaine

Jardin et inclusion sociale


VOIR… les décorations multicolores ; ENTENDRE… les sons étonnants de modules musicaux ; TOUCHER… les diverses textures qui s’offrent à vos pieds et à vos mains ; SENTIR… les odeurs de la nature et du grand air… Du 28 mai au 07 novembre, le domaine du lac de Bambois a émoustillé les sens de ses visiteurs à travers un parcours riche en stimuli divers et variés : arbres habillés de tricot, sentier à arpenter pieds nus, boîtes à senteurs… En parallèle se tenait, au Centre d’Interprétation ReGare sur Fosses-la-Ville, une exposition de photos prises au lac par des naturalistes habitués du site.

Les tricots ont donc été réalisés par des collègues, des dames âgées habituées du lac et des personnes du CPAS de Fosses.

Jardin de prestige et gestion écologique - quelle compatibilité ? 

Il est encore fréquent d’opposer parc de prestige et gestion écologique d’un parc. Même si dans un parc classé ou un parc à la française les contraintes sont importantes, il est toujours possible de réaliser des aménagements pour réduire d’une part l’entretien mais aussi la production de déchets sans altérer la beauté du site.

Par gestion écologique, il faut entendre les actions qui permettent de réduire les intrants (produits chimiques, eau, engrais), de réduire les déchets par une taille ou des tontes excessives, une exportation de la matière organique et l’accueil de la biodiversité.

L’automne arrivant, le ramassage des feuilles est souvent pratiqué dans les parcs. Les feuilles sont parfois exportées du parc au lieu d’être déposées au pied d’arbres ou de massifs. Cette pratique permet d’enrichir le sol tout en évitant des coûts de transports ou de dépôts. La finition de ce paillage rendra la chose acceptable par les visiteurs. Pourquoi ne pas ajouter un outil de communication temporaire à certains endroits pour s'assurer de la compréhension des visiteurs.

Tailler ou ne pas tailler, telle est la question. En effet, il y a parfois des réflexes et des habitudes, voire même des “normes”, à casser. Si un arbre ou un arbuste est planté au bon endroit, c'est-à-dire avec tout l'espace nécessaire pour se développer naturellement, une taille peut certainement être évitée. Et si elle s'impose pour des raisons de place, pour modifier/rectifier une architecture ou pour "régéner" un arbuste, veillez à ne couper que le strict nécessaire (pour la taille des arbustes nous vous conseillons la lecture du livre de Pascal Prieur "La pratique de la taille raisonnée des arbustes"). Plante&Cité vient également de mettre en ligne un dossier sur l'entretien des arbustes.

Afin de limiter les déchets végétaux et pour protéger, enrichir le sol, les branches coupées peuvent être broyées. Le broyat obtenir sera alors placé au pied des arbres/arbustes et dans les massifs fleuris.

La gestion raisonnée et différenciée des pelouses est une pratique qui a de nombreux avantages. La réduction des tontes par endroits permet de gagner du temps d'entretien, de réduire les déchets verts et d'offrir diverses manières de circuler dans un parc en créant des chemins différents durant l'année ou des poches isolées pour de petits groupes. Et bien entendu, en laissant des espaces avec des herbes hautes, on peut accueilir une bien plus grande biodiversité que sur une pelouse tondue régulièrement.

Enfin le type de plantes permettra de concilier beauté et biodiversité en sélectionnant des plantes indigènes et/ou mellifères. Une plante ayant une floraison abondante n'est pas toujours mellifère (c’est le cas de l’arbre aux papillons “Buddleia de David” qui attire beaucoup d’insectes mais n’offre pas un nectar de bonne qualité. Attention que cette plante est invasive !). Il faut juste mettre la bonne plante au bon endroit.

Balade autour du domaine de Hottemme

Balade en boucle de 4,6 km

Balisage : rectangle blanc-rouge-blanc

Parcours : https://www.cirkwi.com/fr/circuit/17985-hottemme-commune-durbuy

 

Connaissez-vous le Domaine de Hottemme ?

Situé tout près de la gare de Barvaux-sur-Ourthe, ce vaste parc paysager de 150 ha, propriété de la Région wallonne, est accessible gratuitement toute l’année.

Le domaine très bien entretenu, possède une flore et une faune protégées par le programme Natura 2000.

De nombreuses espèces végétales et animales ont pu y être recensées.

Pour compléter votre visite, nous vous proposons de partir en balade dur les chemins forestiers avoisinants.

Il s’agit d’une boucle de 4,6 km bien balisée par un rectangle rouge sur fond blanc.

 

La promenade démarre à l’entrée du domaine, le parking y est aisé. Le sentier longe le musée sur la gauche et descend doucement au milieu de nombreuses essences feuillues : érables, châtaigniers, chênes, hêtres, frênes, bouleaux, platanes...

Un peu plus loin, vous arriverez au cœur de l’arboretum où de grands arbres (noisetier pleureur, chêne pédonculé …) trônent dans de jolies pelouses.

Après avoir descendu la petite route asphaltée, il faut passer sous le porche et quitter le domaine. L’itinéraire se poursuit le long d’une route bordée de platanes pendant environ 800m, cette partie de l’itinéraire n’est pas exclusivement piétonne et il faut se méfier des voitures.

La promenade se poursuit dans les bois sur des chemins pédestres et remonte progressivement vers le domaine.

Formation sur les ravageurs et maladies sur plantes ornementales

Il reste encore de la place pour cette formation qui aura lieu le 15 novembre au Centre d'Essais Horticoles de Wallonie (Ormeignies-Ath). C'est l'occasion de faire le point sur la lutte contre la pyrale du buis, les pucerons, le cameraria du marronier et bien d'autres problèmes sur les plantes qui composent vos parcs.

Pour vous inscrire, veuillez remplir le formulaire suivant : https://forms.gle/11aB5iXDbb3dw33R9

PAJAWA est membre de l'AAJRE

 

C’est officiel, Parcs & Jardins de Wallonie est membre des Amis de l’Association des Jardins Remarquables Européens. 

Cette association, créée à l’initiative du Dr Natalia Logvinova Smalto, a pour vocation de réunir tous les amateurs en Europe de l’art du jardin, et plus particulièrement tous les propriétaires et gestionnaires de jardins labellisés Jardin remarquable.

L’AAJRE se donne pour but principal de mettre en œuvre des actions communes de valorisation des particularismes des Jardins remarquables auprès du public, des autorités publiques, des institutions à vocation patrimoniale, des acteurs de l’économie du tourisme comme des médias.

Parcs & jardins de Wallonie est, depuis peu, membre de cette association. Ce qui veut dire que les jardins remarquables de Wallonie seront également mis en valeur à travers les outils de communication de cette association.

Pour en savoir plus :  https://www.aajre.org/

La Saint-Nicolas au Lac de Bambois

Le 21 novembre, nous organisons la Saint-Nicolas dans les jardins du lac de Bambois.

Un parcours tout en lumière avec quelques surprises et, bien entendu, la présence de Saint-Nicolas.

Sans oublier le chocolat chaud et le craquelin pour vous tenir au chaud.

Evènement gratuit mais inscription obligatoire : jardins.tourismewallonie@gmail.com

Lectures

L'Angleterre des jardins, Francis Peeters et Guy Vanderstande, 2021, éditions Ulmer

Francis Peeters, historien de l'art, nous présente les jardins qui ont fait l'histoire de l'Angleterre. Parce que le jardin n'est pas qu'une affaire de style et que le contexte social et politique joue un rôle déterminant dans son élaboration, situer le jardin anglais dans l'époque qui l'a modelé permet de le comprendre et de mieux l'apprécier : quelle histoire se cache derrière les murs ? Quelle était la personnalité de leur créateur ? Souvent, les idées reçues communément admises tombent ! 

 

Histoire des jardins, Philippe Prévôt, 2016, éditions Ulmer

Philippe Prévôt retrace toute l'évolution des jardins, depuis les mythiques jardins de Babylone jusqu'aux jardins verticaux de Patrick Blanc. 

 

Jardins extraordinaires de France, Yrieix Dessyrtes, 2021, éditions Belles balades 

Ce livre illustré reprend l’histoire des 100 jardins les plus extraordinaires de France. Ce livre illustré est une invitation à voyager d’un style à un autre et à s’émerveiller devant une nature apprivoisée et esthétisée.

 

Rosa candida de Auður Ava Ólafsdóttir aux éditions Zulma (2015)

Résumé : C’est dans une serre que le jeune Arnljótur aura aimé Anna, une amie d’un ami, un petit bout de nuit, et l’aura mise innocemment enceinte. Un roman d’une candeur désopilante.

 

Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle!