Newsletter n°34-Janvier 2024-Actualités des parcs&jardins

Actualités de l'association et du secteur des parcs et jardins

Janvier 2024

Meilleurs voeux pour l’année 2024

 

En cette période pleine de promesses et de renouveau, nous souhaitons vous adresser nos vœux les plus chaleureux.

Comme le suggère notre thématique inspirante, "la nature devient jardin lorsque l'homme y trace son chemin", nous sommes convaincus que chacun de vous, par son engagement et son amour pour les jardins, contribue à embellir notre environnement et à faire fleurir les projets qui nous tiennent à cœur.

Pour continuer à semer les graines du changement, notre asbl poursuivra ses initiatives :

- Évènementiel :  nous serons présents aux relais de voyageurs à Namur, au réveil du lac de Bambois….

- Organisation du Week-end Parcs et Jardins de Wallonie qui deviendra cette année « Rendez-vous aux jardins » pour encore mieux relayer l’évènement européen

- Créations de circuits pour les traileurs à partir des Jardins Remarquables

- Formations et rencontres pour les gestionnaires de jardins

- Jardins d’inspirations (voir plus bas)

 

Que cette année à venir soit le terrain fertile de vos idées les plus audacieuses !

Recevez nos vœux les plus sincères pour une année épanouissante au sein de nos parcs et jardins !

 

L’hiver dans les parcs  

 

Que faire durant l’hiver dans les parcs et jardins ? 

Un parc en hiver n’est pas sans intérêt. Même si les arbres sont pour la plupart dégarnis et la majorité des animaux sauvages en période de repos ou en migration, il reste encore des indices de la présence d’une vie sauvage avec des jeux intéressants à faire. 

Il est toujours possible d’observer de nombreux oiseaux comme la grise linotte, le pinson siffleur, le fuligule morillon ….. Voici quelques liens sur les oiseaux que vous pouvez observer durant la période hivernale :  https://www.notrenature.be/article/migration-automnale-quels-oiseaux-hivernent-en-belgique

https://ardenneorientale.natagora.be/nos-videos/les-oiseaux-de-lhiver

https://cercles-naturalistes.be/oiseaux-migrateurs/ 

 

En parallèle, vous pouvez aussi réaliser le comptage des oiseaux de passage dans votre jardin en participant à l’action de Natagora : https://oiseaux.natagora.be/fr

Les oiseaux de chez nous en images : https://www.natagora.be/les-oiseaux-de-vos-jardins

 

Les conditions pluvieuses de ces dernières semaines (et quelques jours de gel) permettent de laisser les traces de passage de chevreuils, cerfs, blaireaux, renards …. Soyez attentifs où vous mettez les pieds, retrouvez des indices et découvrez qui se cache derrière une empreinte. 

Certaines empreintes sont plus évidentes à reconnaître que d’autres. Voyez-vous des traces de griffes ? Comment sont disposées, espacés les traces de pattes ? 

Voici un lien pour reconnaître les traces des animaux le plus courants : https://www.notrenature.be/article/defi-faune-ndeg3-a-la-recherche-de-traces-danimaux 

https://www.salamandre.org/article/empreintes-de-mammiferes-les-trouver-et-les-identifier/

https://www.lepassejardins.fr/IMG/pdf/guide_empreintes.pdf

 

Mais il est aussi possible d’observer des excréments, des coulées (chemins, lieux de passage fréquemment utilisés par des animaux), des restes de repas … Bref, les indices ne manquent pas sur le sol lorsqu'on prend le temps d’observer. 

Et si vous en avez assez de regarder par terre ou dans le ciel, il reste beaucoup de choses à observer sur les arbres.

Sans leurs feuilles, les arbres nous livrent quelques secrets comme des nids d’oiseaux ou d’écureuils, des micro-habitats pour la faune et la flore. Les micro-habitats, appelés aussi dendro-microhabitats, sont des petites cavités, des fissures, des trous qui offrent le gîte pour diverses espèces. (Voici quelques exemples de micro-habitats : https://biodiversite-foret.fr/2021/10/07/les-dendro-microhabitats-et-la-biodiversite-forestiere/). 

 

Comparez aussi la forme des arbres et les caractéristiques des écorces (petit guide des écorces : https://www.wwf.ch/sites/default/files/doc-2019-04/2018_10_B%C3%A4ume_Winter_F_final.pdf et une petite vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=87CIcLcdgDE). 

 

Et pour rappel, observez sans perturber, bousculer ou déplacer ce que vous voyez. Soyez discret, respectueux, à l’écoute. Eveillez vos 5 sens en respectant les lieux.

 

Si vous cherchez d’autres activités nature à faire durant l’hiver, voici un lien et un livre avec plein d’idées : 

https://www.salamandre.org/activites-nature/ 

https://librairie.foretnature.be/product/la-nature-en-famille-en-hiver/

 

Et puis pour finir, il reste les chasses Totémus pour allier balade et culture et/ou sport. Certaines chasses au trésor Totémus passent par des parcs de notre association. Voici quelques exemples : 

Domaine de Mariemont : Sport et Culture 

Les jardins de la Citadelle de Namur : ​​À l’assaut de la Citadelle de Namur

Le Bois des Rêves à Ottignies

Parc d’Enghien : Entre Histoire et Légendes

Verviers et ses 3 parcs, trésors naturels insoupçonnés

 

Trail au départ des Jardins d’Eau d’Annevoie

Distance : 15,1 km

Dénivelé positif : 320 m

Type d'itinéraire : Boucle

Les Jardins d'Eau d'Annevoie, véritable Jardin Remarquable de Wallonie, ne nécessitent plus d'introduction. Depuis 250 ans, la nature insuffle la vie à travers un vaste domaine, ponctué de jets d'eau enchanteurs. 

/fr/parcs-et-jardins/les-jardins-d-eau-d-annevoie

Si vous choisissez de vous immerger dans la beauté de ces jardins et que vous êtes amateur de promenades ou de courses en pleine nature, saisissez l'occasion pour explorer le circuit proposé ci-dessous.

https://www.alltrails.com/fr/explore/trail/belgium/namur/annevoie-15km

La course débute au charme de la rue Fonteny, après avoir suivi la N932 sur une distance de 50 mètres. Il s'étend ensuite à travers bois et campagnes sur une distance de 15 kilomètres. Le trajet, d'une relative facilité, emprunte de petites rues asphaltées, des sentiers ombragés et parfois gazonnés. Pendant toute la durée du parcours, nous n'avons rencontré qu'un seul véhicule, garantissant ainsi une expérience tranquille.

          

Il est recommandé de chausser des chaussures de trail en raison de quelques tronçons pouvant présenter des conditions boueuses. Attention cependant, lors du retour, un passage semble privé. Pour l'éviter, il est conseillé de prendre à gauche dans la rue du parapet (au lieu de la droite) en provenance de la rue du hameau. Ensuite, prenez la première à droite pour retrouver l'itinéraire initial.

Le paysage qui se dévoile est tout simplement splendide, avec ses petites vallées et ses panoramas boisés et champêtres. Sur votre chemin, vous croiserez des fermes majestueuses, des centaines de passereaux et, avec un peu de chance, des chevreuils, des hérons et des buses. Il est à noter que cet itinéraire est l'un des rares en Wallonie à éviter toute traversée de nationale. Une rareté qui ajoute à son attrait naturel.

 

Parc du Château de Louvignies

Ce parc, actuellement d’une superficie de 15 ha, a d’abord été conçu par Peterson (le parc ne s’étendant à l’époque que sur 8 ha comprenant une pièce d’eau, des chemins de promenade à travers un terrain peu vallonné et un potager dont une serre était réservée à la culture d’ananas). C’est un autre paysagiste de renom, Louis Fusch, qui poursuivi l’œuvre de Peterson. Il est choisi par Léon de Villegas pour créer les plans d’agrandissement du parc.

Les vistas (vues) existantes sont retravaillées pour améliorer la visibilité d’éléments du paysage. Un étang est creusé et complété par des ponts, une grotte et une cascade.

Quatre chemins circulaires bien équilibrés entre eux sont tracés à travers le parc et s’entrecroisent de manière harmonieuse.

Enfin, des arbres en massif ou isolés sont réparties le long de ces chemins.

Le domaine compte plusieurs arbres classés : Tulipier de Virginie, érable argenté, hêtre pourpre, marronnier d’Inde, chêne velu, catalpa …. Il reste également plusieurs de poiriers plantés au moment de la création du parc au 19ème siècle.

Si depuis ces grandes transformations, qui ont pris fin en 1877, le parc a connu des changements (développement des massifs boisés, vieillissement des arbres, refermerture des vistas), Florence de Moreau de Villegas de Saint-Pierre, héritière du domaine, tente depuis plusieurs années de restaurer le parc sur base des plans de L. Fusch.

Dans les projets en cours et à venir, il y a la réouverture des vistas, la plantation d’arbres dans la pure tradition du 19ème siècle et aussi en compensation des pertes de gros sujets au fur et à mesure du temps (les tempêtes qui se sont succédées ces dernières années ont eu raison de nombreux vieux arbres).

La gestion est par contre plus en phase avec les besoins de préservation de la biodiversité.

Les grandes surfaces enherbées ne sont plus tondues régulièrement. Deux fauches sont pratiquées par an et juste une tonte plus régulière en bord de chemin.

Lors des entretiens des arbres, les grosses branches et le fruit de la taille sont laissés dans le bois pour le gibier, les petits mammifères et autres êtres vivants friands de bois mort.

La gestion des haies est fonction de leur disposition sur le domaine. Certaines sont laissées libres, d’autres gérées plus régulièrement car plus proches des éléments bâtis.

Le potager a été maintenu même s’il n’est plus question de produire des ananas dans la serre. En plus des cultures, il abrite un peu moins d’une vingtaine de paons.

Actuellement, il n’y a pas encore eu d’inventaire faunistique. Toutefois, on sait que des murins à moustaches (Myotis mystacinus) auraient élu domicile dans l’ancienne glacière.

Le souhait de Florence de Moreau est bien de faire de son parc une réserve de biodiversité en poursuivant la plantation de diverses essences d’arbres et d’arbustes, la dépollution et la protection de l’étang (celui-ci est toujours raccordé aux eaux de voiries et est donc devenu inhospitalier pour la faune et la flore), la diversification des espaces …

Profitez donc des divers événements organisés sur le domaine pour partir à la découverte de ce parc et du château.

Pour tout complément d’informations : https://www.chateau-louvignies.be/ 

 

Jardins d’inspiration - Balades nature et animations

Pour vous faire découvrir les parcs et jardins autrement, nous vous proposons de participer à des visites guidées combinées à des ateliers artistiques.

Restez attentifs pour connaître les prochaines dates. 

Jardin d’inspiration: argile et plantes

Participez à un atelier de découverte des grandes familles de plantes ! Au cours de cette expérience unique, nous plongerons ensemble dans le monde fascinant de la botanique, en observant de près les différentes familles de plantes qui peuplent notre environnement.

Partie observation : Nous commencerons notre aventure par une séance d'observation. Munis de loupes et de calepins, nous explorerons les caractéristiques distinctives des plantes qui les regroupent en grandes familles. Des feuilles aux fleurs, en passant par les tiges, nous apprendrons à identifier les détails qui rendent chaque famille unique. Cette expérience sensorielle nous permettra de comprendre la diversité étonnante de la flore qui nous entoure.

Partie pratique : Après avoir aiguisé nos compétences d'observation, nous passerons à la partie pratique de l'atelier. Armés d'argile, nous laisserons libre cours à notre créativité en modelant des reproductions artistiques des fleurs que nous aurons observées. Ce processus de création nous offrira une perspective tangible des caractéristiques distinctives de chaque famille de plantes, tout en nous permettant de transformer nos connaissances en œuvres d'art uniques.

NB: les fleurs pourront être récupérées (cuites et émaillées) deux semaines après l’atelier. 

 

Jardin d’inspiration: Contes, arbres et marionnettes

A travers plusieurs histoires étranges, fantastiques ou vraies, allez savoir ?, venez découvrir la vie cachée des arbres, comment ils vivent, comment ils dansent, quels sont leurs rêves, les histoires qu’ils ont vécu avec ou sans les Hommes. 

Nous ferons un petit parcours dans un parc pour mieux comprendre comment se développent et réagissent/interagissent les arbres avec leur environnement. Nous irons à la rencontre d’un hêtre, un séquoia, un chêne, un Araucaria ou un autre encore en fonction du parc.

Partie observation : Comment sont insérées les feuilles les unes par rapport aux autres en fonction des familles d’arbres, quels types de fruits peut-on observer, que retrouve-t-on sur l’écorce …. Petit à petit, nous apprendrons à distinguer et qualifier les différentes parties des arbres …

Partie pratique : A la fin de la balade, nous proposerons un atelier pour construire une marionnette très simple à partir d’éléments naturels recueillis durant le parcours. 

Cet atelier de 2 h maximum (en fonction de votre créativité, votre inspiration et votre dextérité).

 

Documentaires

- Et pour ceux qui préfèrent visiter les parcs au chaud, voici un reportage sur les jardins de Versailles. Une visite en dehors des parcours habituels avec le jardinier en chef Alain Baraton.

- Et enfin, une conférence sur la place des sculptures dans les jardins de l’Antiquité à nos jours, organisée par l'association VMF et présentée par Michel Audouy, architecte-paysagiste et enseignant à l’Ecole nationale supérieure du paysage de Versailles.


Inscrivez-vous à notre newsletter mensuelle!